Le tour de l\'Europe en 125

Le tour de l\'Europe en 125

De Meknes à Marrakech

Mercredi 13 mai 2009,

 

On remballe la came direction le désert Midelt Er Rachidia, la ville natale de l'autre trou à merde il se reconnaîtra.

 

 

 

 






Petit arrêt entre Meknes et Azrou.

Arrivé à Azrou, je prends la route direction Midelt, Errachidia, Erfoud, le désert... Mais, mais, il y a un mais, c'est que la moto se remet à mal carburer, je prefères faire demi tour et aller vers Marrakech, j'ai peur avec l'altitude de me retrouver en rade dans le moyen atlas...

Je suis sur que dans une ville comme Marrakech il y aura un mécano qualifié pour pouvoir la régler correctement...






Beni Mellal vue d'en haut,

A Beni Mellal je décide de faire un détour, en direction de Bin el ouidane au bord du lac artificiel du même nom. Bien qu'étant déjà en réserve, je fait la fine bouche pour me ravitailler dans une station TOTAL un peu miteuse, en me disant qu'il y en aurait "surement" une mieux un peu plus haut, mal m'en prend, car une fois Bin el ouidane atteint, je ne vois aucune station service, et pire aucune épicerie, ou y'aurai eu moyen de moyenner un peu d'essence, je continues ma route, il est environ 15 heures, j'atteindrai Marrakech ce soir, rien n'est perdu.

Manque de bol, je tombe en rade en pleine montée, je fais demi tour, me laisse redescendre, recroise le groupe de touristes étrangers que j'avais vu au panorama d'où j'ai pris la photo ci dessus, je leur demande au cas où si y'aurai pas un peu d'essence dans le mini car mercedes au Gasoil, mais non, je demande aux militaires qui surveillent le barrage, mais non pas d'essence non plus que du mazout.

Heureusement dans le bled se trouve une chambre d'hotes, je m'arrêtes, et comme partout au Maroc :

 

 

 

Le patriarche est parti faire des courses dans un autre bled, et pourra ramener de l'essence, il lui passent un coup de téléphone arabe, heu berbère pardon. Je finirai ma route pour Marrakech demain.

Le panorama est magnifique, il n'y a pas un bruit, j'aurai pu tomber plus mal.




Vue depuis le camping



Le lac vu d'en haut, avant la panne d'essence.

Le lendemain je repars direction Marrakech, mes hôtes m'ont bien ramené l'essence, un Litre et demi, je refais le plein dans le village d'azilal, qui ne compte pas moins de trois stations.

En chemin je fait un détour par les cascades d'Ouzoud,





Je m'en vais direction une autre curiosité que je trouverai pas d'ailleurs, le pont naturel de Imi n Ifri.



18/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres