Le tour de l\'Europe en 125

Le tour de l\'Europe en 125

De Lorca à Almeria


  Mardi 21 avril 2009

  Un nouveau jour se lève sur la magnifique Lorca, plus belle cité de tous les temps et de l'univers...

  Cette fois ci comme je suis descendu à l'hôtel et que j'ai cassé ma tirelire, autant aller jusqu'au bout, et prendre le petit déjeuner dans le restaurant à côté. Les prix sont très raisonnables, et les serveurs sont très efficaces. L'Andalousie n'est pas une destination spécialement onéreuse.
Avant de lever définitivement le camp, je vais acheter quelques timbres histoire d'envoyer quelques cartes postales, pour le moment j'ai toujours la motivation de les écrire (pourvu que ça dure). Au bureau de tabac, je tapes la discute avec une dame d'un certain age, elle me dit que dans sa jeunesse elle a travaillé en France comme femme de maison à Grasse la ville des roses, elle n'arrive plus à parler français mais le comprend encore.

  L'heure est au départ, je quitte Lorca, rejoint "l'autopiste" numéro 7, et la quitte enfin à hauteur de LOS GALLARDOS, pour reprendre la toujours mythique N340.





  Le paysage est bien conforme à celui des Western Spaghettis, en plus mon MP3 diffuse la musique d'Ennio Morricone que Jerry m'a passé à Barcelone, les paysages sont magnifiques, je me régales de prendre des photos :







  Oui c'est bien en Europe, on s'attendrait presque à voir surgir Terence Hill, Charles Bronson, John Wayne, et les autres...

  En plus des musiques de Ennio Morricone, ce paysage m'évoque les paroles d'une chanson du très talentueux Francis Cabrel, La corrida "...Andalousie je me souviens les prairies bordées de Cactus, je ne vais pas trembler devant ce pantin ce minus...". Bon okay je vous en fait profiter :
 

Ce qui fait aussi pas mal halluciner ce sont ces plantes dont je ne connais pas le nom (Aloé Vera) qui ici contrairement au sud de la France évoluent vers l'arborescence Dingue



  Je continues ma route, traverse la petite ville de Tabernas et son parc d'attractions. C'est raté pour la visite, je peux pas laisser la bécane comme ça avec tous les bagages, un des inconvénients de voyager en moto, avec de la bagagerie souple...
Je suis malheureusement forcé de reprendre l'autoroute pour entamer la descente sur ALMERIA.
  Je vais d'abord au centre ville, puis le super GPS de merde me fait bien tourner, il m'amène d'abord vers un faubourg de la ville où se situe un camping, mais que dalle.
Finalement en suivant la route côtière direction Aguadulce, je fini par tomber sur le fameux camping, pile entre la route et la plage, super, mais mis à part le bruit, un joli petit coin de paysage, avec un petit vallon au milieu, surplombé d'un joli pont désaffecte, correspondant à l'ancienne route.
Le tout agrémenté d'une jolie plage coincée dans une crique, malheureusement l'eau chaude n'est pas au rendez vous, on n'est en Avril tout de même.

  Le gaillard qui me fait remplir la fiche à un accent bizarre, et pas vraiment le type espagnol, il est roux et blanc comme un cachet d'aspirine, en effet le Monsieur est un écossais expatrié. J'ai d'ailleurs remarqué sur la route en arrivant vers Almeria quelques voitures immatriculées en Espagne mais avec conduite à droite, les expatriés britanniques étant nombreux dans la région...

  Bref, j'installe tranquillement la tente, et fais connaissance en me coupant avec mon ouvre boite, de deux couples de retraités bretons en camping car qui visitent la région. Madame me soigne ma plaie, puis on tape la discute, ces messieurs dames se tâtent pour savoir si ils vont aller faire un tour au Maroc ou pas, le problème est que cela leur coûte un peu cher avec leurs bahuts.

  Dans la soirée je me rends dans la ville voisine de Aguadulce histoire de trouver un cyber pour consulter mes mails, j'en reçois un de Niko Hurchka, le jeune autrichien de Valencia, il me dit qu'il est normalement à Almeria ce soir du côté de la place "Puerta del mar." Je vais y faire un tour vers mais je ne vois pas Niko, juste des gens chelous dans le parc juste un côté, peu importe je rentre me pieuter au camping, pour ma première nuitée sous la tente depuis le début de mon trip...


28/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres