Le tour de l\'Europe en 125

Le tour de l\'Europe en 125

Porto

Porto Porto,

Pour m'y rendre je n'ai que l'embarras du choix, la route N1, puis deux autoroutes à partir de Albergaria a velha, j'apprendrai par la suite qu'une troisième autoroute Lisbonne Porto est à l'étude, pour le TGV par contre, on repassera.
Je suis hebergé par Paula (prononcez pAOla), et sa fille Maria, une amie à João l'ancien que j'ai rencontré à Lisbonne.

J'apprends en arrivant à Porto que c'est la ville qui a donné son nom au pays, car d'un côté de la rive du Douro c'est Porto, et de l'autre c'est Gaïa, d'où le nom Porto-Gaïa, Portugal

Petites photos





La ville vue d'en haut, encaissée sur le Douro,



Un kiosque dans un parc paisible



En descendant une rue du Faubourg, maintenant je sais ou ils ont puisé leur inspiration pour les favellas de RIO,



Les fameuses Rabelos, avec en face la rive de Gaïa, avec ses caves, je n'irai pas déguster, la flemme.



Le pont principal "Ponte Luis I"




Je quitte le Portugal direction la ville sainte de Santiago di compostella en Galice, plus je vais vers le nord, plus je vais dans la partie pauvre de la peninsule ibérique...

Quand on voit la situation exsangue du pays aujourd'hui, on a peine à croire que ce petit pays a dominé le monde, changé l'histoire du Japon, établit des comptoirs sur les 5 continents...

Je suis persuadé qu'un jour tel le Phénix La lusitanie renaitra de ses cendres...




07/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres