Le tour de l\'Europe en 125

Le tour de l\'Europe en 125

De Lisbonne à Coimbra

Je fini enfin par quitter Lisbonne en ce Mardi 23 juin 2009, direction Coimbra via Fatima Le Lourdes Portugais route nationale 1, puis nationale 3. Je me souviens quand j'étais enfant de l'émission "mystères" qui passait sur TF1, où ils avaient parlé de l'apparition (ça reste tout de même à prouver) de la Ste Vierge en 1917, dans cette ville du Portugal.

Sur le chemin une très belle ville ayant gardé son cachet original, Santarem et son marché municipal couvert de faïence décorative que les portugais appellent " Azulejos" un art très courant au Portugal, à l'origine importé par les arabes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Azulejo



Un peu plus loin Fatima, Fati pour les intimes, maintenant je sais pourquoi des filles ibériques portent ce prénom, comme Fatima qui m'a accueillit avec Marie à Grenade. Je fais une visite éclair, car je ne souhaite pas trop m'éloigner de la moto, il n'y a pas que des saints chez les cathos.






La cathédrale de Fatima avec l'esplanade,



Après avoir cassé la croûte, il est temps de revenir à des choses plus terre à terre, et de reprendre la route vers Coimbra, tout est si petit dans ce pays, qu'il me faut à peine une heure et demi pour rallier les deux villes. Coimbra et une jolie petite ville cité universitaire, qui fut capitale du pays quelques siècles auparavant, l'avenue principale qui suit le "Rio Mondego" est bordée d'arbres, donc ombragée, et chose remarquable, la voie de chemin de fer passe au milieu de l'avenue, un flash back me vient à l'esprit je suis déjà venu ici ça me rappelle un des mes rêves, ou alors peut être que l'émission "des trains pas comme les autres" avait fait un reportage sur cette ville inconsciemment resté dans ma mémoire...



Arrivée sur la place Largo da Portagem, où j'ai rendez-vous avec mon hôte CS Vicky. Vicky se pointe, me dit que sa porte d'entrée est juste en bas des marches, mais que pour tout décharger je vais devoir faire le tour, car sa propriétaire tient une boutique juste à côté, et qu'elle n'est pas censée utiliser les chambres vides de son appartement pour accueillir du monde, et que pour cela je vais devoir garer la moto un peu plus bas, et décharger dans un angle de vue ou sa proprio ne peut pas voir. Pas si compliqué que ça me diriez vous ? Oui c'est vrai mais à ce moment ci de l'aventure mon anglais est encore médiocre, et il me faut "at least" 10 minutes pour tout comprendre déjà qu'en français j'aurai eu du mal, heureusement la petite (1,50 m environ) ne perds pas patience...

Ce n'est pas encore ce soir que je dormirai sous les ponts, c'est chiant le couchsurfing, ça ne forme pas les vrais aventuriers...



30/11/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres