Le tour de l\'Europe en 125

Le tour de l\'Europe en 125

De Glasgow à Stornoway

Un nouveau jour se lève en ce Jeudi 1er Octobre 2009, déjà le mois d'octobre qu'est ce que le temps passe vite c'est terrible. Il est temps pour moi de quitter la ville, mon hôte Goldwyn, et cette coloc de cinglés (malgré tout sympathiques mais cinglés), l'appel de la route à nouveau, en plus il ne fait pas trop moche au début bien sur. Direction Mallaig via la route A82, puis l'ile de Skye et enfin la destination finale Stornoway sur l'île de Lewis.

 

 

Le loch lomond,

 

 

Encore et toujours le loch lomond, un régal pour les yeux, une tranquilité incomparable, que du bonheur quoi, une chanson me vient à l'esprit, plus en moins apprise au collège en 4éme, toujours par rapport à ce fameux voyage en écosse organisé par Mme C*****s (au passage fuck you Madame), bref la fameuse chanson, également entendue dans le film "the last king of Scotland" :

 

 

ça fait un petit quelque chose de se retrouver dans un lieu aussi mythique,

 

La route se poursuit, les virages s'enchainent, les paysages aussi,

 

 

Une forêt de sapins, ici se sont des sapins pas des pins,

 

 

Au coeur des montagnes écossaises,

 

 

Au bord du Loch Linnhe,

 

 

Le canal Caledonien, peu après avoir passé Fort William, au pied du plus haut sommet de Grande Bretagne, le Ben Nevis.

 

Avec le canal une frontière a été passée, celle de la civilisation, j'entre dans l'Ecosse sauvage, l'Ecosse des Loch, l'écosse des moutons, l'écosse des innombrables petites îles...

 

Direction le port de Mallaig pour embarquer sur le ferry à destination de Armadale, le port sur l'île de Skye.

 

 

C'est pas mignon tout plein ? Petite pause déjeuner avant de reprendre la route, au niveau des horaires je n'ai pas trop de temps à perdre, car il n'y a qu'un seul ferry à 19h15 pour l'île de Lewis, et si je le rate c'est mort, le nord de l'ecosse c'est pas tout à fait le même trafic qu'entre la France et l'angleterre.

 

De plus en plus de moutons, et des grilles au sol pour délimiter les enclos

 

 

Celui là a peut etre eu la malchance de croiser la route d'un conducteur ayant bu un peu trop de whisky.

 

 

Une petite pause sur l'île de Skye,

 

Je continues ma route sur l'île de Skye, et arrive sur le port de Uig en même temps que le ferry, heureusement à l'enregistrement ils sont pas trop casse couilles et j'embarque sans trop d'embrouilles.

Le trajet en ferry de Uig à Tarbert me permets de me réchauffer un peu avant de retourner dans le froid et la pluie ecossaise.

 

Débarquement à Tabbert il fait nuit noire, donc pas de photos, il me reste 58 km très exactement pour rejoindre Stornoway, via l'unique route transversale de l'île ça fait à peu près un Montpellier Lodève à la sortie de la ville, le camion des pompiers me talonne tous gyrophares allumés, je le laisse passer un peu plus loin sur la route une maison en flammes, triste pour ces gens à l'approche de l'hiver, mais j'apprendrai plus tard que l'île sera solidaire avec eux et fera le maximum pour leur trouver une maison en dure, si seulement c'était partout pareil... Je dois ménager la poignée des gazs car nos amis ovins aiment se proméner au milieu de la route en pleine nuit, heureusement leurs yeux font catadioptres, mais bon ils n'ont pas le gilet jaune pourtant si cher aux britanniques.

Enfin les lumières de la ville, le GPS toujours aussi performant m'amène directement chez Joy qui m'accueillera sur l'île...

 

Joy est Singapourienne, pharmacienne de profession, elle habite dans un lotissement de préfabriqués rattaché à l'hopital de l'île, pour y loger le personnel médical, elle partage sont préfabriqué avec Lucy Ergothérapeute. On prend le temps de parler, nous sympathisons très vite, Joy a beaucoup voyagé aussi à travers le vaste monde...

 

Pour le lendemain programme chargé, je ne peux pas rester dans la maison seul, c'est comme ça c'est la règle...

 

 

 



27/05/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres