Le tour de l\'Europe en 125

Le tour de l\'Europe en 125

Ballina

Jeudi 24 septembre 2009, Ballina comté de Mayo

 

 

  Petit arrêt à Ballina en Irlande, (république de) chez Mlle Blanquier Dawn Aurore de son prénom, la couch surfeuse qui va m'accueillir pour ces quelques jours à venir. Comme Aurore est ambassadrice, je lui offre une boîte de Ferrero Rocher, normal en plus elle a une réception avec des amies, le lendemain.
  Aurore, est française de Paris Intra Muros, et habite en Irlande depuis quelques années déjà, ce qui lui a valu un mariage puis un divorce et deux merveilleux enfants, Nathan l'ainé et Hélie sa soeur cadette. Je trouve ça vraiment super que des chargés de familles ouvrent leur maison aux voyageurs.
  La maison est déjà bien remplie, j'étais même prêt à dormir sous la tente si besoin est, mais finalement Aurore à trouvé une solution avec les autres couchsurfeurs, quatre jeunes danois Jepke ( prononcez Yep que), Andrew, Nicholas, et Peter, ils dormiront tous dans le salon sur les matelas prévus à cet effet, pour ma part j'aurai le débarras chambre d'amis, royal...
  Ces quatre garçons pleins d'avenir, profitent de leur année sabbatique, pour faire un peu de tourisme, en effet au Danemark, à la fin du cycle secondaire les jeunes ont la possibilité de faire un "break" d'une année aux frais de la princesse Margrethe II, où bon leur semble, en quête d'aventures, d'autres façons de faire, de nouvelles idées qui profiteront au petit royaume lors de leur retour... Pour l'échauffement, les gars ont décidé de commencer par un petit tour sur l'île verte, pour la suite, ils n'ont qu'un seul mot à la bouche "Australia" n'oubliez pas la crème solaire.
  Pour ceux qui érigent les pays scandinaves en modèle je tiens à rappeler que les danois ne sont que 5,5 millions d'habitants, essayer de transposer le même système d'année Sabbatique en France se révèlerait beaucoup plus compliqué, quoique certains comme les lycéens et étudiants en alternance qui ne voient pas leur contrat commué en CDI, ont logiquement droit au chômage après deux ans en contrat pro, ou apprentissage... Je sais de quoi je parle, j'ai fait mon BTS compta en alternance sur 3 ans, et me suis offert quelques mois de bons temps à la fin. Je n'ai aucune honte à avoir, car ça m'a permis d'avoir du temps, pour décider du chemin à suivre, j'ai donc émigré (petite précision, je n'étais plus à la charge des ASSEDIC) à Londres quelques mois pour apprendre l'anglais...
  Revenons à nos moutons Irlandais. Donc ce matin, nos amis Danois sont partis tôt, car ils avaient un bus à prendre pour rentrer sur Dublin où les attendait leur avion de retour, dans la journée une autre couch surfeuse, une londonienne viendra pour les remplacer, une vraie usine chez Aurore.
  Aurore est déjà partie, pour emmener les enfants à l'école bien sur, et pour manger avec ses copines, j'ai donc tout le temps d'émerger tranquillement, pour voir ce que je vais faire de ma journée, à commencer peut être par quelques courses...



La maison à Aurore, au fond, la brave Gertrude attachée au réverbère.


  La baraque est quasi neuve, Aurore m'expliquera qu'avant la récession, dans la période de forte croissance appelée "Celtic Tiger" l'Irlande faisait un peu comme l'Espagne c'est à dire construire de la baraque à toute blinde, mais maintenant que la crise est là, y a trop de maisons et pas assez de monde à mettre dedans, les nombreux polonais appelés pour faire le boulot ont dû rentrer chez eux, la maison d'à côté est d'ailleurs habitée par une famille de polonais.
  Sur le chemin du centre ville, un pub, qui ma foi parait bien sympathique, passage à la tireuse obligé, ce sera une Harp bière blonde, la Guiness y a pas moyen...Je fais répéter trois fois la taulière, un peu de mal avec leur foutu accent "Irish", tout le monde est bien content de voir un français, une des "aficionadas" m'explique que dans sa jeunesse, elle le parlait couramment mais que maintenant c'est fini, elle le comprend seulement...
  On parle de tout et de rien la télé diffuse du Cricket, la musique se limite à des bonnes ballades irlandaises dans le plus pur esprit. Heureusement qu'ils ont ça, parce qu'autour du bar personne n'a de boulot, la fille de la taulière est plutôt sympa physiquement, on parle un peu vite fait, elle me dit que son papa à quitté l'Irlande et vit aux "States" photo accrochée au mur à l'appui, ou un voit un Monsieur posant fièrement à côté de son énorme Pick up...

 

La rivière Moy, connue pour ses saumons.

  Suite de la découverte de la ville escale gastronomique au Subway, puis recherche de couches à surfer, au cyber café du coin. Aujourd'hui je n'ai pas beaucoup de courage pour faire plus de tourisme que ça...
  Je rentre tranquillement chez Aurore et fais connaissance de Jessica, l'autre couch surfeuse, qui vient à Ballina, la ville natale de sa mère récemment décédée, pour retrouver la maison où cette dernière a grandi, une sorte de retour aux sources.
  Une fois le repas passé, pas de sortie ce soir, l'assomoir m'entraîne dans son tourbillon, et  Jessica préfère jouer à la Barbie avec Hélie...

  Vendredi 25 septembre 2009,

  J'ai négocié un jour supplémentaire avec Aurore, je partirai tôt le matin, demain matin, en attendant aujourd'hui,




27/05/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres